Windows 10 1803

Arrêter
IMPACT PC 2B

Face au succès du programme Microsoft a maintenant adopté un rythme de publication régulier. En plus des mises à jour de qualité, c’est à dire les mises à jour mensuelles de sécurité et autres correctifs de bugs, il propose deux fois par an des mises à jour dites de fonctionnalités. Cette mise à jour est la cinquième après la version originale, c’est à dire la sixième version: Windows 10 1803 : mars/avril 2018 (April 2018 Update ou mise à jour d’avril 2018)

Microsoft vient d’annoncer que la dernière mise à jour majeure serait distribuée dès le lundi 30 avril en téléchargement manuel, une semaine plus tard via Windows Update.

Les nouveautés principales:

Timeline : historique des activités
Cette fonctionnalité avait été présentée dans une version de la précédente mise à jour majeure mais avait finalement été reportée pour l’intégrer plus sereinement en fin d’année dans la version de test 17063. L’icône qui sert habituellement à accéder aux bureaux virtuels déclenche maintenant l’apparition d’une Timeline qui affiche un historique des actions de l’utilisateur sur le PC. Elles se synchronisent dans le cloud pour la retrouver sur d’autres installations de Windows 10.

En plus des fenêtres en cours d’utilisation on peut voir les activités des jours précédent en faisant dérouler la timeline. Un clic permet de supprimer une activité ou toutes les activités pour un jour donné. Il est aussi possible de désactiver la Timeline dans les paramètres.

Le Fluent Design
C’est le nom de la charte graphique adoptée par Microsoft. Plutôt qu’un changement brutal elle est intégrée progressivement. Dans certaines applications tout d’abord puis ici dans Windows 10 1803 à certains éléments du système comme la barre des tâches et le menu démarrer ou encore dans les paramètres Windows. L’effet léger de transparence floutée sera plus ou moins visible en fonction de l’arrière plan, qu’il s’agisse du fond d’écran du bureau ou d’applications ouvertes.

Cortana
Une nouvelle fonctionnalité nommée « Collection » était présentée dans la version de test 17017 mais seuls les anglophones ont eu droit d’y goûter. Elle permet d’établir des listes de rappels de recettes, livres, restaurants, liste de courses, films etc. Pour tous en revanche la page profil permet de personnaliser Cortana en ajoutant ses lieux habituels comme le domicile ou le travail afin d’aider l’assistant à comprendre nos attentes. Plus tard on pourra aussi renseigner ses intérêts, la famille et d’autres éléments promet Microsoft.

Microsoft Edge
Edge évolue lui aussi au fil des version de Windows 10 et les développeurs n’ont pas lésiné cette fois-ci. On y trouve pas mal de nouveautés comme l’arrivée du contrôle de l’audio par onglet pour couper le sifflet d’un site qui diffuse du son ou la mémorisation des cartes de crédit, adresses et autres champs des formulaires. Une option permet d’imprimer les pages web sans publicité et les extensions deviennent utilisables en navigation privée, tout comme le remplissage auto des mots de passe enregistrés pendant la navigation classique.

Partage de proximité en Bluetooth
Pour faciliter le partage de fichiers entre deux ordinateurs Microsoft a mis en place une fonctionnalité de partage de proximité qui ne nécessite pas de droits de partage. Les deux ordinateurs doivent être équipés du Bluetooth et lancer un partage via un bouton dédié dans l’explorateur, le navigateur Edge ou l’application Photo.

MyPeople (Contacts)
Depuis la version précédente Microsoft offre la possibilité d’épingler des contacts dans la barre des tâches à côté de l’icône dédiée. Auparavant limité à 3 contacts il est maintenant possible d’en épingler jusqu’à 10 et les réorganiser par un simple glisser-déposer.

Jeux
La barre de jeux se refait une beauté avec un nouveau look et deux thèmes clair ou sombre qui s’accordent, ou non, avec les préférences choisies pour le système dans les paramètres. Au niveau des jeux les utilisateurs pourront aussi désigner un mode particulier pour améliorer les performances de jeux.

Assistant de concentration
Comme sur nos smartphones Windows 10 diffuse des notifications. Pour éviter que cela ne perturbe nos activités les développeurs ont mis en place un « Assistant de concentration » qui permet en un clic depuis l’icône de la barre des tâches de désactiver les notifications. Dans les paramètres on peut régler finement nos choix en créant des exceptions en définissant des priorités ou en activant automatiquement le blocage pour certaines heures ou certaines situations.

Windows Update
Les mises à jour ont toujours été un point délicat pour les utilisateurs, beaucoup les trouvent intrusives et Microsoft offre plusieurs solutions pour les mettre en pause, différer les mises à jour et définir des heures pendant lesquelles il ne faut pas redémarrer la machine. Cette fois il est question de l’empêcher de se mettre en veille lorsque le PC est inutilisé afin de finaliser une mise à jour. Autre nouvelle possibilité : limiter le téléchargement des mises à jour au premier plan, celles que l’utilisateur déclenche lui-même dans Windows Update ou le Microsoft Store, ce qui n’était possible que pour les mises à jour en arrière plan auparavant.

Confidentialité et vie privée
La télémétrie est restée longtemps au coeur des discussions sur la confidentialité lors de l’arrivée de Windows 10 en 2015. Ces données récupérées par Microsoft sont maintenant consultables via la visionneuse de diagnostic à activer dans les paramètres. Il est même possible des les supprimer. Lors de l’installation de Windows deux autres paramètres peuvent être contrôlés : la localisation dans le but de retrouver un appareil via son compte Microsoft et les données privées relatives à la saisie au stylet.

Les Paramètres
Outre les petits ajustements cosmétiques, le panneau des paramètres de Windows 10 continue à s’améliorer et se remplir de paramètres. En vrac on verra notamment les options d’accessibilité qui ont été réaménagées en sections, une nouvelle rubrique « son » dans la rubrique système, celle de Windows Defender a été renommée en « Sécurité de Windows » mais aussi une nouvelle section « Démarrage » dans la rubrique « Applications » qui donne un accès alternatif à cette option que l’on trouvait avant dans le gestionnaires des tâches et qui permet de désactiver les logiciels qui se lancent au démarrage.

On notera par exemple l’arrivée du support des fichiers HEIF que les utilisateurs d’IOS 11 connaissent bien, un accès plus rapide aux options avancées des applications par le biais d’un clic-droit dans le menu démarrer, des facilités d’accès aux emojis ou encore des améliorations concernant la saisie et la reconnaissance d’écriture. Microsoft a aussi apporté des améliorations que découvriront les utilisateurs de casques de réalité virtuelle en réalité mixte.

impactpc
Professionnel informatique

Les commentaires sont fermés.